Ingénierie des Réacteurs Polyphasiques Innovants - IRPI

Le département Ingénierie des Réacteurs Polyphasiques Innovants IRPI développe des procédés novateurs ou en rupture pour les milieux polyphasiques, réactifs ou non. Il fédère des compétences variées : du génie des réactions et réacteurs catalytiques, de la fluidisation, du dépôt chimique en phase vapeur (CVD), du traitement des solides, des oxydations avancées et de la sonochimie. Les domaines d’application de ses recherches concernent en particulier la chimie, l’énergie, les nouveaux matériaux, l’environnement et la dépollution, et les nouvelles technologies.

IRPI en bref…

personnels

Mots-clés
Réacteurs catalytiques, Génie de la Réaction Chimique, Fluidisation, CVD, Procédés d’oxydation avancée, Sonochimie, Traitement et Valorisation des Effluents & des Déchets, Energie, Valorisation de la Biomasse, Synthèse et Régénération de Matériaux, Clathrates

Responsable du département :
Carine Julcour

Responsable Adjoint :
Florent Bourgeois

Objectifs généraux du département IRPI

Les recherches du département s’appuient sur l’étude et la compréhension des phénomènes locaux (hydrodynamique, transferts interfaciaux, réaction chimique et différents processus physiques et physico-chimiques comme l’adsorption, le broyage …) au sein de contacteurs multiphasiques pour développer de nouvelles solutions technologiques performantes qui répondent à des fonctions particulières.

Les approches multi-échelles développées par les équipes d’IRPI s’appuient systématiquement sur la complémentarité entre expérimentation (métrologies locales, contacteurs de taille pilote) et modélisation (modèles phénoménologiques, mécanique des fluides numérique). L’échelle fédératrice d’IRPI est celle des opérations unitaires. Les études aux échelles « micro » et « méso » alimentent leur modélisation au travers de propriétés « moyennes », de lois de fermeture et de modèles de transfert afin d’optimiser la performance des solutions technologiques développées.

Le département publie ses travaux dans des journaux scientifiques portant sur les thèmes suivants : le génie chimique (~30%), la science des matériaux & la technologie des poudres (~30%), le génie & les sciences de l’environnement (~20%), la catalyse & la chimie (>10%) et l’énergie (~10%).

Trois thèmes scientifiques

i

Références industrielles et académiques

Académiques :

  • En France : LCC, LCA, CIRIMAT, IMFT, LISBP, IMRCP, LAAS, CEMES, LMDC (Toulouse), RAPSODEE (Albi), LFCR (Pau), IPREM (Pau), PROMES (Font-Romeu Odeillo), ICG, IEM (Montpellier), UCCS (Lille), C2P2, ICBMS (Lyon), LRGP (Nancy), IPGP (Paris), CEMHTI (Orléans), COVACHIM-M2E (Antilles Guyane)
  • A l’International : BUCT Pékin (Chine), Sydney Univ. (Australie), Univ. Laval et Polytech. Montréal (Canada), Iowa State Univ. (Etats-Unis), Univ. Concepción (Chili), INSTEC La Havane (Cuba), NIIC Novossibirsk (Russie), INP-HB Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Univ. Greenwich et Univ. Surrey (Royaume Uni), IMDEA Energía (Espagne), TU Hamburg (Allemagne), NTU Athens (Grèce), KU Leuven (Belgique)

institutionnelles : IFPEN, CEA, BRGM, ITERG, CNRT

industrielles : Solvay, Elkem-Silicones, INEOS, SGD Pharma, Tessenderlo, DSM, Sanofi-Synthelabo, Total, EDF, ENGIE, AREVA, Varta, Torresol Energy Investments,  Airbus, EADS, Safran, Fiat, Saint-Gobain, Lafarge, Rio-Tinto, REEL Alesa, Comessa, Eurecat, EPPT, Veolia, Absoger, Bluewhale

Réseaux : SFGP, Int. Ozone Assoc., réseau européen Prometia, GDR Promethee, GDR Thermobio, fédération FERMaT

Une forte
implication dans la formation des étudiants

Plusieurs enseignants-chercheurs du département IRPI sont responsables (ou responsables adjoints) de formations : 2e année de l’IUT GC, départements Génie des Procédés et Informatique & Génie Chimique de l’ENSIACET, parcours 3e année Fluides et Procédés ENSIACET/ENSEEIHT et Fonctionnalité des Matériaux Innovants, Master 2 Génie des Procédés et Bioprocédés, Procédés pour la Chimie, l’Energie et l’Environnement. Ils sont aussi impliqués dans les relations avec les entreprises, la formation continue et le suivi des diplômés.

Les chercheurs du département Ingénierie des Réacteurs Polyphasiques Innovants

Personnel permanent :

  • Caroline Andriantsiferana | Renaud Ansart | Laurie Barthe | Aimé Bascoul | Anne-Marie Billet | Florent Bourgeois | Brigitte Caussat | Hélène Chaumat | Henri Delmas | Audrey Devatine | Mehrdji Hemati | Carine Julcour-Lebigue | Nadine Le Bolay | Marie-Hélène Manero | Berthe Ratsimba | Romain Richard | Jean-Philippe Torré | Hugues Vergnes

Personnel non permanent :

  • Pierre Albrand  |  Antonin Azaïs | Emilien Bourdon | Germán Cruz González  |  Jaouher Diouani |Georgios Gakis  |  Katia Gonzalez Labrada | Vincent Grosjean  |  Thibault d’Halluin  |  Sid-Ahmed Kessas | Sylvie Konan Tindo | Milad Mirabedin  | Carlos Montilla Estrella  | Youssef Nasro-Allah | Simon Ponton  | Florian Sabatier | Konstantina Topka | Claire-Salomé Touchard (co-encadrement PSI/IRPI)  | Thibaut Triquet  | Florian Veyrine  |  Leticia Vitola Pasetto