L'ingénierie pour la santé

Focus sur les recherches du LGC

 

Le 23 janvier 2020, nos chercheurs ont organisé une journée dédiée aux recherches menées au laboratoire ayant des applications en ingénierie pour la santé. Cette journée a permis de favoriser les échanges et d’initier d’éventuelles collaborations. Ce dossier thématique a pour but de présenter le bilan de la journée et de retrouver tout le panel des travaux que nous menons dans le domaine de la santé.

 

5 grands thèmes présentés

Les activités de recherche dans le domaine de l’Ingénierie pour la Santé, auxquelles contribuent environ 40 chercheurs et enseignant-chercheurs des six départements du LGC, portent sur :

  • Développement de nouvelles voies de synthèse de molécules actives : synthèse en COsupercritique, cristallisation d’actifs, broyage en voie humide, procédés chimiques intensifiés pour la production de molécules d’intérêt, …
  • Matériaux innovants pour la santé et le biomédical : développement patch vasculaire, nanosystèmes pour la délivrance de médicaments, membranes biomimétiques …
  • Valorisation de produits naturels et connaissance des milieux vivants : valorisation de molécules antioxydantes, sucres ou autres propriétés ayant des propriétés pharmaceutiques ou nutraceutiques, produites par des champignons ou extraites à partir de végétaux
  • Nouveaux capteurs et outils de détection et contrôle : lutte contre les biofilms et propriétés antimicrobiennes de matériaux, capteurs du stress oxydant, capteurs électrochimiques pour la détection de bactéries, …
  • Outils du Process System Engineering appliqués à la santé : innovation ouverte en santé connectée, e-santé, …

 

Développement de nouvelles voies de synthèse de molécules actives

Le CO2 supercritique : un solvant privilégié pour les applications biomédicales et pharmaceutiques
S. Camy , JS Condoret

Procédés de cristallisation en solution
S. Teychené , I. Rodriguez , B. Biscans

Procédés physiques de traitement pour la valorisation de molécules actives à partir de biomasse
L. Barthe, C. Frances

Biosynthèse orientée via le Quorum Sensing
B. Lajoie

M

Matériaux innovants pour la santé et le biomédical

Procédés de production de nanosystèmes pour la délivrance contrôlée de molécules actives
M. Tourbin , C. Frances

Développement de membrane microstructurée comme support à la croissance de cellules humaines
P. Bacchin , JC Rémigy , JF Lahitte , C. Coetsier

Matériaux et surfaces antimicrobiens
C. Roques

Valorisation de produits naturels et connaissance des milieux vivants

Valorisation de matière végétale et de métabolites microbiens dans les domaines pharmaceutiques, cosmétiques et agroalimentaires
J. Bouajila

Activités biologiques et recherche de nutraceutiques dans des extraits de vins ou marcs et valorisation de déchets industriels oenologiques
JP Souchard

Nouveaux capteurs et outils de détection et contrôle appliqués au biomédical

Capteurs et microdispositifs électrochimiques pour la détection de marqueurs du stress oxydant
P. Gros

Maîtrise des biofilms via le Quorum Sensing
F. El Garah

Outils du Process System Engineering appliqués à la santé

Management de l’innovation application en santé
JP Belaud

Clone : un jeu sérieux pour la formation des infirmières à l’organisation du travail
H. Pingaud

L’ingénierie pour la santé,

un axe de recherche transversal du laboratoire depuis 2014

Créé en juin 2014, l’axe transversal « Ingénierie pour la Santé » du LGC a été formé pour répondre à la volonté du LGC de positionner ses activités, notamment dans le paysage régional, en relation avec le Pôle de compétitivité « Cancer-Bio-Santé », le Comité de Recherche « Biologie, Agronomie, Biotechnologie, Santé » de l’UPS, le thème stratégique de l’INPT « Ingénierie pour la santé humaine et animale au service d’une meilleure qualité de vie » et la structure Fédérative FERMaT.

 

En chiffres

thèses soutenues ou en cours

chercheurs

collaboration avec d’autres laboratoires ou fédérations

Les journées thématiques annuelles, en présence de représentants du Pôle CBS ou d’acteurs du domaine, et au cours desquelles les travaux de recherche en cours sont présentés constituent un temps fort de l’animation scientifique de l’axe. Des initiatives récentes entre départements ont vu le jour, notamment en lien avec les échanges issus des journées thématiques. Elles se sont traduites par la réalisation de projets financés par le LGC (Projets +) , soutenus par l’INPT (Projets TTIL) ou par la SATT pour les projets en prematurations. Une thèse réalisée en collaboration entre les départements BIOSYM et PE est actuellement en cours.

X