Septembre, 2019

27sep14 h 00 min16 h 00 minSoutenance HDR Raphaële Théry Hetreux

more

Détails

« Efficacité Energétique des sites Industriels : de la donnée au remodelage des Procédés et des Systèmes Energétiques»

Vendredi 27 septembre 2019 à 14h à l’Amphi 100 de l’ENSIACET

Membre du Jury

  • Michel Feidt, Professeur Emérite, Université de Lorraine, LEMTA
  • Isabelle Pitault, Chargée de Recherche CNRS, Université Lyon 1, LAGEPP
  • Assaad Zoughaib, Professeur, Mines PARIS Tech
  • Pierre Aimar, Directeur de Recherche CNRS, Toulouse INP, LGC
  • Jean Henry Ferrasse,  Maître de Conférence, Aix-Marseille Université, M2P2
  • Pascal Floquet, Professeur, Toulouse INP, LGC
  • Jean Paul Gourlia, Directeur Général Allice
  • François Nicol, Chef du département ‘Process Engineering’ Veolia Recherche & Innovation

 

Résumé

L’efficacité énergétique apparaît comme une véritable source d’énergie à même de répondre à l’urgence climatique mise en évidence par le récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Mes travaux s’inscrivent dans ce contexte et introduisent une approche unifiée dédiée au remodelage et au pilotage des sites industriels en vue de l’amélioration de leur efficacité énergétique.

A l’ère de l’industrie 4.0, la collecte et le traitement de la donnée apparait comme un préalable indispensable à toute étude dédiée au remodelage des systèmes industriels. Dans une première partie, une approche d’analyse statistique des données récupérables auprès des capteurs de l’unité industrielle est introduite afin d’en construire un ‘jumeau numérique’.

Sur la base de ce modèle, un premier levier consiste à remodeler le réseau d’échangeurs de chaleur. La deuxième partie décrit une approche originale visant à proposer un réseau d’échangeurs reconfiguré flexible et adaptable.

Dans le cas où les économies alors obtenues seraient jugées insuffisantes un deuxième levier consistant à analyser et à remodeler le site industriel complet (procédé et utilités) est nécessaire. Une approche structurée reposant sur l’analyse exergétique est développée dans une troisième partie.

La quatrième partie s’intéresse davantage au niveau pilotage en introduisant un formalisme de modélisation original permettant une représentation générique et non ambigüe des systèmes de production associés aux systèmes de fourniture d’utilités. Ce formalisme est appliqué à plusieurs niveaux d’amélioration : gestion intégrée de l’énergie et de la production, planification optimale des centrales de cogénération, valorisation de la chaleur fatale.

Chaque contribution méthodologique est capitalisée au moyen de prototypes logiciels en cours de valorisation ou d’outils validés et déjà déployés dans une application commerciale.

Un bilan de mes activités est ensuite réalisé et un ensemble de perspectives est enfin dressé.

Date et heure

(Friday) 14 h 00 min - 16 h 00 min

Location

Amphi 100 INP-ENSIACET

X