Mai, 2021

03may13 h 30 min17 h 00 minSoutenance de thèse Morgane Hoareau

more

Détails

Procédé électro-microbien pour le traitement des eaux usées domestiques

Dans le traitement biologique des eaux usées, les bactéries oxydent la matière organique en transférant les électrons à l’oxygène. Le procédé exige une aération intensive coûteuse. La technologie biotuba diminue le coût d’aération en offrant aux bactéries une électrode qui joue le rôle d’accepteur d’électrons et les évacue vers les zones aérobies où l’oxygène est réduit. L’objectif de la thèse est d’optimiser un biotuba pour le traitement des eaux usées avec une aération minimale, séquentielle notamment.

L’aération séquentielle a permis de concevoir une bioélectrode bidirectionnelle (anode ou cathode selon les conditions) robuste, produisant jusqu’à 6,4 A/m² en condition anodique. Appliquée au biotuba, l’abattement de la matière organique se poursuit 30 minutes après l’arrêt de l’aération, contre un arrêt immédiat pour les contrôles. Une autre stratégie de gestion de l’oxygène, permettant un abattement sans aération forcée, donne lieu à un brevet qui est en cours de dépôt.
Mots-clés
Tuba électro-microbien, Pile à combustible microbienne, Biofilm électroactif, Traitement des eaux usées, Electrode bidirectionnelle, Analyse métagénomique

Date et heure

(Monday) 13 h 30 min - 17 h 00 min

X