Accueil > Espace Etudiant > Votre Doctorat au LGC (INP-UPS)

Ecole Doctorale du LGC

- Fonctionnement de l’école doctorale (crédits, soutenance, parrainage, formations
Ici encore, en fonction de l’école doctorale, le fonctionnement change. Pour plus de 90% du personnel du LGC, l’école docorale est le MEGeP (pour Mécanique, Energétique, Génie civil & Procédés), c’est pourquoi on explicitera ici quelques points de son fonctionnement.

Les autres écoles doctorales sont : SEVAB et EDSYS

Crédits

Les crédits sont des points attribués par l’école doctorale et qui sont nécessaire pour pouvoir soutenir sa thèse. Cette page décrit plus précisément le fonctionnement des crédits. Pour résumer, un doctorant inscrit à l’école doctorale MEGeP doit obtenir 7 crédits minimum pour pouvoir soutenir : 3 crédits dits scientifiques, et 4 dits "professionnels".

Les premiers s’acquiert en :
- communiquant des résultats à un congrès scientifique (national ou international),
- assistant à des cours de Master,
- organisant une manifestation,
- participant à des écoles thématiques, stages de formation, formations
scientifiques et techniques, JDD.

Les seconds s’acquiert en :
- suivant des formations professionnalisantes,
- faisant de l’enseignement (monitorat, vacations),
- suivant des cours de langues,
- participant aux doctoriales (stage rencontre professionnalisant d’une semaine entre les doctorants de la région).

Formations

Les formations citées ci-dessus sont des formations à buts professionnalisants. C’est à dire qu’elles préparent le futur docteur à s’insérer dans le milieux du travail après sa thèse. Par exemple, il y a des formations comme "prise de parole en publique", "organisation de l’entreprise", "manager un projet", des aides pour faire son CV, préparer des entretiens.... Tu trouveras des exemple sur le site officiel.

D’autres formation préparant plus spécifiquement à l’enseignement et à une carrière universitaire existent aussi. Elles sont proposées par le CIES (Centre d’Initiation à l’Enseignement Supérieur) et sont réservée uniquement aux doctorants moniteurs.

La soutenance

- Voir ici.

Le parrainage

L’Ecole Doctorale MEGeP a mis en place un système de parrainage destiné à assurer le suivi du bon déroulement du doctorat.
Chaque étudiant inscrit en 1ère année se voit affecter un parrain de thèse, qui est un encadrant appartenant à un laboratoire autre que le laboratoire d’accueil du doctorant. Le doctorant et son (ses) encadrants(s) sont informés de la nomination du parrain dès que celui-ci est connu.

Le suivi de la thèse s’effectue en trois temps.

  • Dans les 6 premiers mois de la thèse, le parrain prend contact avec son filleul et s’assure du bon démarrage du projet.
  • Au cours de la deuxième année, un entretien est réalisé. Cet entretien est destiné à évaluer le bon déroulement du doctorat (hormis les aspects purement scientifiques) et à aider le doctorant à préparer sa soutenance et à réfléchir à son projet professionnel.
    Il est conduit sous la direction du parrain de thèse, en présence du doctorant et de son directeur de thèse (accompagné éventuellement des personnes participant à l’encadrement). Il se déroule, sauf cas particulier, sur le lieu de travail du doctorant. Pour les doctorants délocalisés, il peut se dérouler lors d’une visite dans le laboratoire d’accueil ou éventuellement par téléphone. A l’issue de cet entretien, ou préalablement à celui-ci, une discussion aura lieu en présence du seul doctorant d’une part et des seuls encadrants d’autre part. Tous les aspects concernant le doctorat et le projet professionnel peuvent y être discutés.
    Une fiche est ensuite remplie par le parrain et transmise au secrétariat de l’ED. Cette fiche confidentielle est transmise uniquement à la direction de l’Ecole doctorale.
    Les cas considérés comme nécessitant une discussion complémentaire sont instruits ultérieurement par l’Ecole Doctorale.
  • Six mois environ avant la date de soutenance prévue, le parrain reprend contact avec son filleul afin de s’assurer que les conditions sont remplies pour respecter l’échéance prévue (procédures de soutenance, livret de formation, …).

En dehors de cette procédure "standard" le doctorant ou son encadrant peuvent contacter l’Ecole Doctorale à tout moment en cas de problème.

source : MEGeP