Accueil > La Recherche au LGC > GIMD - Génie des Interfaces et Milieux Divisés

Champs d’actions du département GIMD

Des sciences fondamentales et appliquées

Le département regroupe un spectre large d’activités proches des applications procédé ou à caractère plus fondamental, qui se nourrissent et s’enrichissent mutuellement. La compréhension des mécanismes à l’échelle élémentaire nous permet d’améliorer les méthodes de diagnostic et d’extrapolation des procédés.

Séchage d’une dispersion colloïdale étudiée par diffusive Wave Spectroscopy (DWS)   Pilote de décanteur horizontal liquide-liquide continu

Des approches expérimentales et numériques

Des moyens expérimentaux originaux sont mis en œuvre pour la caractérisation de la structure et de la dynamique des milieux dispersés et des interfaces à différentes échelles. En parallèle, des outils numériques sont développés pour mieux appréhender la complexité des milieux étudiés.

Dispositif de détermination de solubilité en micro-fluidique Calcul numérique des forces de van der Waals exercées sur une nanoparticule proche d’un pore d’une membrane de filtration