Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2013

Soutenances

24 octobre. Thèse Hayder ISSA (Dir. C. Xuereb & M. Poux)

Characterization and Improvement of a Surface Aerator for Water Treatment

La thèse aura lieu jeudi 24 octobre, à 10h00 dans la salle des thèses de l’INP-ENSIACET.

- Résumé

Un nouveau système d’aération de surface pour le traitement des eaux usées a été étudié. Sa spécificité réside dans sa capacité à fonctionner selon deux modes : aération ou simple brassage, en modifiant uniquement le sens de rotation du système. Un pilote a permis de cibler le travail sur l’étude expérimentale du transfert de matière et de l’hydrodynamique.
Les champs d’écoulement et les mesures de vitesse à l’intérieur de la cuve agitée ont été réalisés par vélocimétrie laser à effet Doppler (LDV) et par vélocimétrie par images des particules (PIV) pour le mode monophasique (brassage) et pour le mode diphasique (aération). Le transfert d’oxygène se produit à la fois dans la cuve et dans le spray au-dessus de la surface de l’eau. Il a été étudié dans les deux zones. Différentes configurations et conditions opératoires ont été testées afin de comprendre les phénomènes d’interaction : tube de guidage, hélice complémentaire RTP, vitesse de rotation, niveau de submersion des pales de la turbine. La partie expérimentale sur l’hydrodynamique et les champs d’écoulement montre que le mode de fonctionnement en pompage vers le bas (brassage) avec tube de guidage procure les meilleurs résultats en termes de mélange si on se réfère aux champs d’écoulement et à la mesure du temps de mélange. Pour le mode de fonctionnement en pompage vers le haut (aération), les résultats expérimentaux montrent que la configuration du système complet est la plus efficace si on considère le transfert d’oxygène, les vitesses moyennes, l’intensité de l’écoulement turbulent et le temps de mélange. Il est constaté que la meilleure efficacité d’aération standard est atteinte (SAEb = 2.65 kgO2kw-1h-1) lorsque le système complet est utilisé. L’efficacité d’aération standard à 20°C la plus élevée au niveau du spray d’eau est obtenue ((ESP)20 = 51,3%) avec la configuration du système complet.

- Composition du Jury :

  • Michel SARDIN, Professeur, ENSIC/INPL, Nancy, Rapporteur et Examinateur
  • Denis BOUYER, Professeur, Université de Montpellier II, Rapporteur et Examinateur
  • Cathy CASTELAIN, Directrice de Recherches CNRS-LTN/INP, Nantes, Examinateur
  • Jean-Pierre GRASA, Président-Directeur Général, Biotrade, Toulouse, Examinateur
  • Martine POUX, Ingénieur de Recherches (HDR), INP-ENSIACET, Toulouse, Directrice de Thèse
  • Catherine XUEREB, Directrice de Recherches CNRS-LGC/INPT, Toulouse, Directrice de Thèse

Agenda

Ajouter un événement iCal