Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2013

Soutenances

15 juillet. Thèse Jesus Barragan (Dir. J.M. Le Lann & S. Negny)

Méthode de formulation et de résolution de problèmes d’écoconception inventive : application au Génie des Procédés

La soutenance aura lieu dans la salle des thèses INP-ENSIACET à 14h00

- RESUME

Actuellement, l’industrie chimique est confrontée au défi de la production durable qui exige une évolution depuis la réduction de polluants pour les procédés existants vers une écologie industrielle qui permet l’équilibre entre le développement économique, sociale et environnemental. Ajouté aux exigences actuelles pesant sur la conception des procédés, la prise en compte des contraintes environnementales dès la phase amont du processus de conception. Cette exigence clé couplée aux enjeux actuels pour la conception préliminaire ont conduit à des changements par rapport à la conception classique des procédés, il y a un accent accru sur la recherche d’innovation et d’éco-innovation pour développer des nouveaux concepts, de nouvelles technologies et de nouveaux procédés. La question centrale sur la façon d’améliorer la créativité dans la phase de conception préliminaire nécessite des recherches plus poussées sur les méthodologies d’aide à la génération de solutions innovante et éco-innovante.
Ainsi, dans le cadre de cette thèse, nous avons développé une méthodologie pour la formulation et la résolution de problèmes d’écoinnovation basée sur une approche à base de conflits. Ce cadre permet de traiter les exigences multi-objectifs et la nature combinatoire complexe de la phase de recherche de concepts de solutions.
La méthodologie développée reflète la nature des problèmes à traiter avec de nombreuses contradictions (conflits) à résoudre simultanément.
Dans ce contexte, les méthodes actuelles atteignent rapidement leurs limites car elles ne résolvent qu’un seul conflit à la fois. Or il devient très difficile (voire impossible) de faire émerger une contradiction unique des situations problématiques complexes telles que nous en rencontrons en génie des procédés.
La méthodologie proposée pour traiter la problématique de multi-contradictions pour l’écoconception se divise en deux étapes principales. D’un part, une première cadre d’analyse pour la formulation des contradictions en s’appuyant sur une version adaptée d’OTSM-TRIZ. Il permet la représentation graphique d’un problème et intégré une méthode pour limiter la situation aux contradictions principales. D’un autre part, la résolution des contradictions principales se décompose en deux sous étapes. Dans un premier temps, la résolution individuelle de chaque contradiction au travers d’un outil alliant le simplicité conceptuelle des contradictions de TRIZ et les solutions concrètes que proposent les effets et phénomènes de la physique, chimie, biologie. Dans un deuxième temps, nous proposons un processus d’agrégation des solutions afin d’obtenir une solution finale plus intégrée. Un cas d’étude sur la réduction des polluants en sortie d’étape de gazéification de la biomasse est présenté afin d’illustrée l’approche.

- MOTS CLES : Production durable, Eco-innovation, Ecoconception, TRIZ, OTSM, Résolution de plusieurs contradictions.

- JURY

  • Directeur(s) de Thèse :
    • M. Jean - Marc LE LANN INPT – LGC
    • M. Stéphane NEGNY INPT – LGC
  • Rapporteurs :
    • M. Jean-Pierre NADEAU Professeur des Universités Arts et
      Métiers ParisTech TREFLE/ENSAM
    • M. Mauricio CAMARGO Maitre de Conférences, Université de
      Lorraine ENSGSI/ERPI
  • Examinateur
    • M. Emmanuel CAILLAUD Professeur des Universités Arts et
      Métiers ParisTech Centre de Metz, ENAM
    • Mme. Céline BRYON-PORTET Maitre de Conférences ENSIACET /
      LERASS

Agenda

Ajouter un événement iCal