Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2012

Soutenances

8 novembre : Thèse Etienne Braak (Dir. C. Albasi & M. Alliet)

Aération pour le décolmatage dans les bioréacteurs à membranes immergées pour le traitement des eaux usées : impact sur le milieu biologique et la filtration

La soutenance aura lieu le jeudi 8 novembre à 13h30 en salle des thèses

- Résumé

Les travaux réalisés concernent la compréhension de l’effet de l’aération sur les performances des Bioréacteurs A Membranes Immergées (BAMI). Le BAMI est un procédé de traitement des eaux usées qui couple traitement biologique et filtration membranaire. Un des principaux verrous à son plus grand développement est le colmatage des membranes. La solution retenue pour le limiter est l’injection d’air proche des membranes, qui représente le principal poste de dépense énergétique du procédé ( 50%).
Nos recherches se focalisent sur la compréhension de l’impact de l’aération sur le milieu biologique et la filtration dans le but de réduire cette forte dépense.
Le travail se décompose en deux grandes parties :
• une étude à l’échelle pilote pour une gamme de paramètres opératoires proche de celles utilisées sur stations réelles, avec suivi des propriétés des boues et des performances de filtration.
• une étude à échelle plus locale : caractérisation de l’hydrodynamique, simulations numériques et tests de déstructuration contrôlée des boues.
Notre démarche fait le lien entre paramètres opératoires (débit d’aération), hydrodynamique à l’échelle macroscopique (tailles et vitesses de bulles), hydrodynamique à l’échelle locale (contraintes de cisaillement) et propriétés du milieu biologique (taille de flocs et substances polymériques extracellulaires solubles). De moins bonnes performances de filtration à plus forte aération pourraient être expliquées par une plus grande déstructuration des boues sur le court terme. Par ailleurs tout effet d’évolution des boues sur le long terme en fonction des conditions d’aération (mécanisme d’adaptation physiologique) a été écarté.

- Jury :

  • Claire Albasi, Directrice de Recherche au LGC, directrice de thèse
  • Marion Alliet, Maître de Conférences à l’INPT-ENSIACET, directrice de thèse
  • Philippe Moulin, Professeur à l’Université d’Aix-Marseillle, rapporteur
  • Marc Héran, Maître de Conférences à l’Université Montpellier II, rapporteur
  • Dominique Anne-Archard, Chargée de Recherche à l’IMFT, membre du jury
  • Yvan Racault, Directeur de Recherche à l’IRSTEA, membre du jury
  • Alain Liné, Professeur à l’INSA Toulouse, membre du jury
  • Ulises Jauregui, Professeur à l’INSTEC de La Havane, membre du jury

Agenda

Ajouter un événement iCal