Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2011

Soutenances

27 octobre : thèse Youssef EL RAYES (Dir. C. Albasi)

Microfiltration tangentielle appliquée à l’oenologie : compréhension et maîtrise des phénomènes de colmatage

la soutenance aura lieu le 27 octobre à 14h à la salle des thèses de l’INP-ENSIACET (Site de Labège)

- Jury :

  • Martine Mietton-Peuchot : Professeur
  • Carme GÜELL : Professeur
  • Marie-Pierre BELLEVILLE : Maître des Conférences
  • Geneviève GESAN-GUIZOU : Directeur de Recherche
  • Jean-Luc FAVAREL : Ingénieur de Recherche
  • Patrice BACCHIN : Professeur
  • Claire ALBASI : Directeur de Recherche
  • Audrey DEVATINE : Ingénieur de Recherche

- Résumé :

La clarification des vins par procédés membranaires en
particulier la microfiltration tangentielle a toujours été limitée par
le colmatage, générant des flux de perméation faibles incompatibles avec
la rentabilité économique. La compréhension, la maîtrise, ainsi que
l’anticipation des phénomènes de colmatage font l’objet de ce travail.
Dans un premier temps, la contribution individuelle puis en mélange des
composés du vin (tannins, pectines, mannoprotéines et levures) au
colmatage d’une membrane céramique multicanaux a été évaluée. Une
approche fondamentale a permis de proposer des mécanismes de colmatage :
la présence des pectines induit les flux de perméation les plus faibles
en formant un gel à la surface de la membrane tandis que les levures
semblent au contraire avoir un effet protecteur dans le cas d’un vin
brut.
Parce qu’il représente le flux au-delà duquel un colmatage irréversible
apparaît à la surface de la membrane, le flux critique pour
l’irréversibilité est un paramètre clef pour contrôler le colmatage.
Dans le cas de la filtration de vin, aucun flux critique n’a pu être
déterminé ce qui a conduit à définir un critère identifiant une zone de
travail où le degré de colmatage reste acceptable. La dernière partie de
cette thèse est consacrée à l’étude de la filtration dynamique (RVF)
pour une éventuelle application dans le secteur vinicole. Cette
technique est testée en présence de deux membranes organiques
différentes : PES (hydrophile) et PTFE (hydrophobe). Les observations ont
permis de mettre en évidence l’efficacité du système contre le colmatage
des membranes PES induite par l’action de l’agitateur. Le colmatage des
membranes PTFE est énormément affecté par les interactions
molécules/membrane rendant la filtration dynamique inefficace pour
lutter contre le colmatage de ces membranes.

Agenda

Ajouter un événement iCal