Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2010

Recherche

Prix Pierre Potier à la société CIMV sur le raffinage végétal

La bioraffinerie lignocellulosique, une première mondiale

- La Médaille du prix Pierre Potier dans la catégorie Procédé, a été décernée à la société CIMV dont le directeur scientifique, Michel Delmas, est enseignant-chercheur de l’INP-ENSIACET et membre du département RMS du LGC.

  • CIMV a développé un concept original de raffinage végétal qui permet de séparer et de valoriser les trois principaux constituants de la matière végétale en trois produits intermédiaires destinés à l’industrie : les lignines linéaires, la cellulose et les sirops de sucres. La ressource exploitée est non-alimentaire et provient de co-produits agricoles tels que la paille de céréales, la bagasse de canne à sucre, le sorgho sucrier, mais peut également s’appliquer aux plantes à fibres ou aux bois feuillus.
  • Le procédé CIMV fonctionne à pression atmosphérique, ne génère aucun rejet nocif pour l’environnement et consomme cinq fois moins d’eau que les procédés papetiers classiques. Les acides organiques utilisés pour la solvolyse des lignines et des hémicelluloses sont intégralement recyclés.

- Pionnière sur son secteur, la technologie CIMV a été validée à l’échelle pilote par l’intermédiaire d’une unité industrielle de démonstration, située sur le site de Bazancourt, près de Reims. La première bioraffinerie CIMV (CIMV Marne) sera implantée sur la commune de Loisy-sur¬Marne, au cœur de la région Champagne-Ardenne. L’unité traitera annuellement 160 000 tonnes de paille de blé, de céréales et d’orge et produira à partir de 2012 :

  • une pâte à papier chimique pour l’impression, blanchie à l’eau oxygénée, sans chlore et de qualité équivalente aux pâtes de bois feuillus. Elle peut aussi, dans une option biocarburant, être hydrolysée et transformée en alcool de deuxième génération ;
  • de la biolignine, lignine linéaire de bas poids moléculaire entrant dans la composition notamment des premières colles à bois industrielles à haute performance, sans formaldéhyde et d’origine exclusivement végétale ;
  • des sirops de sucres, composés de sucres en C5 et essentiellement du xylose, comme additif pour l’alimentation animale, notamment pour le tannage des protéines en lieu et place du formaldéhyde.
    Au-delà de ces trois applications, CIMV poursuit ses recherches dans l’élaboration de nouveaux produits et produits dérivés.

Agenda

Ajouter un événement iCal