Accueil > Actualités > Archives des actualités > Année 2010

Soutenances

20 juillet. Petko PENCHEV (dir. J.S. Condoret & G. Angelov)

Étude des procédés d’extraction et de purification de produits bioactifs à partir de plantes par couplage de techniques séparatives à basse et haute pressions

Résumé

Cette thèse de doctorat s’est effectuée en co-tutelle entre l’Institut de Génie Chimique de l’Académie Bulgare des Sciences et le Laboratoire de Génie Chimique (UMR CNRS 5503) de l’Institut National Polytechnique à Toulouse. Elle porte sur l’étude des procédés d’extraction et de purification de produits bioactifs à partir de plantes.

Les substances naturelles connaissent un intérêt croissant pour des applications dans de nombreux produits de consommation. En effet, leur utilisation est encouragée car les produits équivalents issus de synthèses chimiques ont, à tort ou à raison, mauvaise presse parmi le grand public. Les plantes représentent une source de principes actifs inépuisable et renouvelable, dont l’usage traditionnel et médical est connu depuis bien longtemps. Il existe donc un besoin de production de substances bioactives isolées, concentrées et purifiées, pour une utilisation dans un large champ d’application (cosmétiques, pharmaceutiques, additifs nutritionnels...), domaines dans lesquels la France est traditionnellement engagée. Pour sa part, la Bulgarie est un producteur important d’herbes médecinales au niveau européen.

Les techniques d’extraction conventionnelles utilisent des solvants organiques (tels que l’hexane, l’acétone, le méthanol, l’éthanol etc.) ou l’eau et se réalisent, en général, à pression atmosphérique. Les nouvelles techniques d’extraction utilisent des pressions et/ou des températures élevées.

L’extraction avec un fluide supercritique tel que le CO2 est une alternative à l’utilisation des solvants chimiques. Au voisinage du point critique, le pouvoir solvant est sensible aux variations de température et de pression. La séparation des extraits et du solvant est très facile et se réalise tout simplement en diminuant la pression. De plus, les propriétés de transport des fluides supercritiques (viscosité, diffusivité…) permettent une pénétration plus profonde dans la matrice solide des plantes et donc en général une extraction efficace et rapide.

Ce doctorat a pour ambition scientifique l’étude des méthodes séparatives puissantes en vue de leur application couplée, visant l’isolement de principes actifs issus de la plante mélisse (Melissa officinalis L.). Il s’agit de l’extraction conventionnelle solide-liquide (études menées en Bulgarie et en France), l’extraction par fluide supercritique (études menées intégralement en France), ainsi que d’autres techniques séparatives.

Composition du jury

  • Mme BARTH Danielle Rapporteur
  • M. DIMITROV Krasimir Rapporteur
  • M. CONDORET Jean-Stéphane Directeur de thèse
  • M. ANGELOV George Directeur de thèse
  • Mme CAMY Séverine Membre
  • M. BECHKOV Venko Membre

Agenda

Ajouter un événement iCal