Accueil > Actualités

Vendredi 7 avril 2017 : Thèse de Sandyanto ADITYOSULINDRO

Vendredi 7 avril 2017 : Thèse de Sandyanto ADITYOSULINDRO

- La thèse se déroulera le vendredi 7 avril 2017 à 10h en Salle des Thèses : Campus INP-ENSIACET.

Intitulé de la Thèse :
- "Activation du procédé Fenton (homogène et hétérogène) par irradiation ultrasonore et rayonnement ultraviolet/visible et pour l’élimination de l’ibuprofène dans l’eau"

Jury
- M. Stéphane BAUP, Université Grenoble Alpes (Rapporteur)
- M. Frank Erich STÜBER, Université Rovira i Virgili de Tarragona (Rapporteur)
- Mme Carine JULCOUR, Institut National Polytechnique de Toulouse (directrice de thèse)
- Mme Laurie BARTHE, Institut National Polytechnique de Toulouse (directrice de thèse)
- M. Henri DELMAS, Institut National Polytechnique de Toulouse (Examinateur)
- M. Dominique WOLBERT, École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (Examinateur)

Résumé
- Du fait de sa consommation en plein essor et d’une élimination partielle par les procédés conventionnels de traitement des eaux, l’ibuprofène, un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien, a été détecté dans les ressources en eau, suscitant de plus en plus d’inquiétude quant à son impact possible sur l’environnement et la santé. - Par ailleurs, les procédés d’oxydation avancée (POA), parmi lesquels la réaction Fenton, ont montré d’excellents résultats pour l’élimination de divers composés organiques. Traditionnellement basé sur l’utilisation du peroxyde d’hydrogène et des ions Fe2+ en solution, l’application à grande échelle de ce POA est encore limitée par une fenêtre de pH étroite (2 à 4) et une récupération difficile du catalyseur à base de fer.
- Ce travail a étudié l’oxydation Fenton de l’ibuprofène et l’activation de la réaction par rayonnement ultraviolet/visible (Vis) et irradiation ultrasonore (US) de manière à abaisser la concentration de fer dissous ou à améliorer l’activité de catalyseurs hétérogènes.
- A cet effet, on a d’abord évalué l’efficacité des POA individuels homogènes (sonolyse, photolyse, sono- et photo-oxydation avec H2O2, oxydation Fenton), en fonction de paramètres opératoires tels que la longueur d’onde lumineuse et la fréquence ultrasonore. Ensuite, on a examiné leurs combinaisons deux-par-deux et globale (sonophotolyse, oxydation sono-, photo- et sono-photo-Fenton) en mettant l’accent sur l’identification d’effets synergiques. En particulier, les oxydations Vis/Fenton et US/Fenton se sont révélées plus efficaces que la somme des procédés individuels grâce à la photo- et sono-régénération des ions ferreux.
- Ces résultats ont également servi de référence pour l’évaluation des systèmes hétérogènes. Parmi les solides testés, on a montré qu’une zéolite dopée au fer (de type Fe/ZSM5) était un catalyseur prometteur pour l’oxydation de l’ibuprofène par le peroxyde, en raison d’une efficacité élevée à pH naturel et d’une faible lixiviation du fer. Cependant, dans ce cas, on n’a observé au mieux qu’une addition d’effets des ultrasons ou de la lumière et de l’oxydation Fenton hétérogène. Outre la conversion du polluant et du carbone organique total (COT), la formation des principaux produits de dégradation a été suivie pour différents procédés et des voies possibles de dégradation ont été proposées. L’effet matrice a également été examiné en utilisant un effluent de station, qui a eu pour conséquence de réduire la performance de tous les procédés d’oxydation, en raison d’un pH tampon alcalin ou de l’atténuation de la lumière.

Mots-clés

- Traitement d’eau, Procédés d’oxydation avancée, Médicaments, Effets matric