Accueil > Offres d’emploi > Offres de Thèses disponibles au LGC

Offre de Thèse CIFRE / LGC : Recyclage et valorisation de batteries Ni-MH par des procédés hydrométallurgiques

Offre de thèse

- Sujet de thèse au LGC : Recyclage et valorisation de batteries Ni-MH par des procédés hydrométallurgiques

- Contact au laboratoire de génie chimique :

- Télécharger l’offre de Thèse en cliquant ici

Contexte scientifique

- La société SNAM recycle des batteries notamment celle de la famille nickel métal hydrures (Ni-MH) en développant des procédés hydrométallurgiques. Les éléments de valeur extraits sont principalement des terres rares, du nickel, du cobalt. Les étapes de faisabilité des différentes voies de récupération de ces produits ont été testées à plusieurs échelles au laboratoire. Il s’agit généralement de mettre en oeuvre un procédé de dissolution d’une poudre de métal en solution acide, puis de récupérer ces jus pour réaliser une précipitation à l’aide d’une base. Les propriétés des suspensions d’hydroxydes métalliques obtenues, dépendent des paramètres physico-chimiques de la poudre initiale et des conditions opératoires des étapes de dissolution –précipitation.
- L’objectif de cette thèse est de comprendre et maîtriser les conditions de synthèse des hydroxydes de terres rares ou de nickel afin de pouvoir extrapoler le procédé à une échelle industrielle et contrôler les propriétés des produits fabriqués via ce procédé.
- Dans ce but, la SNAM s’est associé au Laboratoire de Génie Chimique de Toulouse pour développer les connaissances nécessaires à la mise au point du procédé.

Mots clés

- Recyclage de batteries, Hydrométallurgie, procédés de dissolution et de précipitation sélectives, thermodynamique.