Rechercher



Accueil > Actualités

"L’ingénierie inverse au service de nouveaux solvants issus de la chimie verte", sujet de recherche de Vincent Gerbaud en UNE de "Green Chemistry"

"L’ingénierie inverse au service de nouveaux solvants issus de la chimie verte", sujet de recherche de Vincent Gerbaud en UNE de "Green Chemistry

- Initiée dans l’ANR InBioSynSolv (2009-2013) coordonnée par V. Gerbaud (département PSE, Laboratoire de Génie Chimique), la démarche d’ingénierie inverse pour la recherche de nouveaux solvants issus de la biomasse consiste à chercher les structures moléculaires et les mélanges satisfaisant des propriétés cibles définies à l’avance, avec des outils de formulation inverse comme le logiciel IBSS.
- Les molécules candidates peuvent contenir des fragments issus de la biomasse. Mais comment garantir que leur synthèse chimique est faisable ? C’est l’objet de la collaboration entre les équipes du Pr. J.M. Aubry (équipe CISCO de l’Unité de Catalyse et Chimie du Solide, Lille) et de V. Gerbaud qui vient de faire la une de l’édition de juin 2016 du journal Green Chemistry, l’un des journaux phares de la chimie verte.
- Elle consiste à coupler IBSS logiciel de formulation inverse avec GRASS, logiciel de synthèse assistée : GRASS cherche les dérivés de synthons issus de la biomasse qui peuvent être obtenus par des voies de synthèse chimique éco-compatibles et IBSS fonctionnalise ces dérivés pour satisfaire les propriétés cibles.
- Les équipe de J.M. Aubry et V. Gerbaud étaient partenaires dans l’ANR InBioSynSolv, avec le Laboratoire de Chimie Agroindustrielle (Z. Mouloungui, S. Thiébaud-Roux, P. De Caro) et l’industriel Solvay. D’autres publications croisées entre ces partenaires sont disponibles sur le web, notamment : http://lgc.cnrs.fr/spip.php?rubrique1&id=89#res