Accueil > Actualités

Jeudi 31 mars 2016 : Thèse de Zenamarkos SENDEKIE

Transport et séparation de particules et bactéries en microfluidique

La thèse se déroulera le Jeudi 31 mars 2016 à 10h : Campus UPS-Rangueil (Amphi II)

- Intitulé de la Thèse :

  • "Transport et séparation de particules et bactéries en microfluidique"

- Jury :

  • Prof. Patrice BACCHIN, Laboratoire Genie Chimique, UPS (Directeur
  • Prof. Rob G.H. LAMMERTINK, Soft Matter, Fluidics and Interfaces Group, University of Twente, The Netherlands (Superviseur)
  • Prof. Joao G. CRESPO, Membrane Engineering Group, Universidade Nova de Lisboa, Portugal (Superviseur)
  • Jacques LENG (HDR), Laboratory of Future (LOF), Universite de Bordeaux, France (Rapporteur)
  • Frederic PIGNON (HDR), Laboratoire Rheologie et Procedes, Universite Joseph Fourier Grenoble, France (Rapporteur)
  • Prof. Anke LINDNER, Laboratoire de Physique et Mécanique des Milieux Hétérogenes (PMMH), Universite Paris Diderot (Examinateur)

- Résumé :

  • L’objectif de cette thèse est de progresser dans la compréhension du colmatage lors de la filtration de la matière molle (particules colloïdales et bactéries) et d’étudier l’efficacité et la faisabilité de séparateurs microfluidiques. Ces recherches sont réalisées avec des puces microfluidiques constituées de canaux dont la taille est du même ordre de grandeur que les objets filtrés.
  • Ces puces, conçues pour représenter les processus ayant lieu en microfiltration frontale et tangentielles, permettent d’observer in-situ sous microscope les mécanismes de colmatage. Le système est instrumenté avec des capteurs de débit et de pression et permet ainsi une analyse croisée entre les observations et les variations de perméabilité. Les expériences ont été réalisées pour différentes conditions hydrodynamiques (débit, mode de filtration) et conditions d’interactions colloïdales (en changeant la force ionique). Les résultats mettent en évidence l’importance de la dynamique du blocage de pore par des agrégats de particules et du réentrainement de ces agrégats lorsqu’ils sont fragilisés par l’écoulement.
  • La dynamique de ces évènements provoque des fluctuations de perméabilité. Les interactions particule-particule ou particule-paroi jouent également un rôle important sur la dynamique du colmatage. Trois scenarios sont discutés par analogie anthropomorphique : un scenario panique (0.01 mM) où les répulsions entre les particules induit un phénomène de poussée entre particules qui engendre la formation d’arches à l’entrée des canaux ; un scenario instinct de troupeau (10 mM) où l’attraction entre particules (dans un minimum DLVO secondaire) facilite le transport dans le canal et retarde le colmatage ; un scenario sacrificiel (100 mM) où l’efficacité de capture des particules par les parois est élevée mais les agrégats formés sont très fragiles et fréquemment réentraînés par l’écoulement.
  • Cette analyse illustre l’importance des phénomènes collectifs lors du colmatage par des particules inter-agissantes. Le mécanisme de colmatage par des particules biologiques (bactéries) et notamment la création de panaches bactériens en aval des canaux sont ensuite analysés. Ces phénomènes sont étudiés pour différentes conditions de culture (ratio carbone-azote dans le substrat) afin d’examiner l’effet de la production de substances polymériques extracellulaires (EPS) sur le colmatage.
  • Les résultats montrent que les EPS (et donc les conditions de cultures) jouent un rôle crucial sur le développement de panaches bactériens lors d’écoulement dans des constrictions. Il est montré également que la filtration d’un mélange entre des bactéries produisant peu d’EPS et des bactéries produisant d’EPS favorise la formation des panaches bactériens.
  • Des filtrations de mélange de bactéries et de particules montrent que la présence de bactérie modifie la dynamique du blocage des canaux ; de façon surprenante l’ajout de bactérie permet de retarder le colmatage et de former des dépôts de particules plus fragiles. Des systèmes microfluidiques avec un design spécifique ont également été développés pour réaliser un fractionnement par taille de dispersions sous un écoulement tangentiel.
  • Des résultats préliminaires ont permis d’optimiser leur fonctionnement en trouvant des conditions permettant de filtrer en évitant le blocage des canaux ; leur utilisation pour réaliser des fractionnements continus dans des puces microfluidiques peut être envisagée.

Agenda

Ajouter un événement iCal