Accueil > Appui à la Recherche > Services Analytiques > SAP : Le Service Analyse et Procédés

Les Missions du SAP

Au sein du LGC, le Service Analyse et Procédés a pour vocation d’assurer des prestations de qualité aux équipes de recherche, mais aussi à toute entreprise souhaitant une aide dans le domaine du Génie des Procédés.

De par son environnement scientifique et la compétence du laboratoire, le SAP peut mettre en œuvre un ensemble d’équipements analytique spécifiques destinés à produire des données "Procédés".

Parmi les domaines privilégiés :

  • la Faisabilité
  • l’Amélioration
  • la Maîtrise de votre procédé


- Faisabilité et Aide à la Conception de Procédés

Au sein d’un procédé, les options retenues pour assurer les enchaînements d’opérations et leurs conditions de réalisations sont étroitement liées à un ensemble cohérent de données physico-chimiques, thermodynamiques, réactionnelles, pas toujours disponibles dans la littérature.

Nous pouvons établir certaines d’entre elles, dans des conditions pouvant vous être propres, et ainsi vous apporter une aide à la décision.

Quelques exemples de notre potentiel :

  • Tension interfaciale et superficielle
  • Masse volumique des liquides ou des solides
  • Viscosité dynamique
  • Point de transition vitreuse, de fusion, de dégradation...


- Amélioration des Procédés

Le développement de produits à propriétés ou fonctionnalité contrôlées conduit les industries à assurer une définition poussée et une maîtrise parfaite des conditions opératoires.

Etablir les liens étroits, interactifs entre le produit recherché et le procédé est vital

Quelques exemples de notre potentiel :

  • Mouillabilité et coulabilité des poudres
  • Porosité de solides
  • Répartition granulométrique
  • Caractéristiques rhéologique
  • Potentiel Zéta...


- Maîtrise de Procédés

La maîtrise ou gestion imparfaite ou partielle de certaines étapes d’un procédé s’avère souvent conduire à un fonctionnement peu sûr, moins propre, moins rentable.

Les étapes opérant selon un mode de fonctionnement discontinu sont souvent les plus sensibles et celles pour lesquelles un effet d’échelle peut être le plus marqué.

Des tests, des essais y compris une aide à l’identification des éléments à maîtriser, à la définition et validation d’améliorations potentielles.

Quelques exemples de notre potentiel :

  • Visualisation des particules solides par microscopie électronique à balayage
  • Spectroscopie à émission atomique ou infrarouge (FTIR)
  • Etude morphologique statistiques d’un échantillon de particules solides...